7 gestes faciles à poser pour contribuer au bien-être et à la survie des abeilles en Mauricie

Partout sur la planète, même en Mauricie, les abeilles se meurent!

Je sais que ce n’est pas l’introduction la plus jojo pour un article de blogue, mais depuis des années, les données sont alarmantes; c’est l’hécatombe dans les ruches. Chez les abeilles domestiques, celles qui produisent le miel, la surmortalité représente de 60 % à 85 % de la ruche. À elles seules, elles participent au tiers du garde-manger mondial.
Sachant que les abeilles contribuent à la reproduction de 80 % des plantes à fleurs, on imagine les pertes alimentaires si elles venaient à disparaître.

Quels gestes peut-on poser en Mauricie pour contribuer au bien-être des abeilles?

1- Achetez du miel de la Mauricie

Nous avons la chance d’avoir de nombreux apiculteurs en Mauricie. Depuis quelques années, ces producteurs voient leurs cheptels diminuer et travaillent sans relâche pour assurer la survie de leurs abeilles. Ils les nourrissent et s’assurent de leur bien-être.
Les Miels des 3 Rivières, le Jardin Huard – Bleuetière, Miels & Forêts, Miel Belle-de-mai, La Chope à Miel, La Manne à Menoum, le Fief d’Orvilliers, et la Ferme apicole Mékinac ne sont que quelques-uns de nos producteurs locaux.
N’hésitez pas à nous écrire pour suggérer d’autres producteurs que vous connaissez.

2- Le Défi Pissenlit

En 2020, le Défi Pissenlit voit le jour. Instauré par l’organisme Miel et Co, le défi prend de l’ampleur depuis. Plusieurs municipalités et MRC retardent le moment de la tonte des pissenlits, question d’offrir un immense garde-manger aux pollinisateurs.
En Mauricie, la municipalité de Saint-Paulin et la MRC Mékinac ont décidé d’emboiter le pas.
Et quand on y pense, c’est un geste tellement facile à faire.
Non seulement les abeilles sont gagnantes, mais les producteurs apicoles également. Et que dire des jeunes enfants qui se feront un plaisir de vous rapporter de magnifiques bouquets de pissenlits.

3- Héberger les abeilles solitaires

Depuis plusieurs années, nous avons installé un hôtel à abeilles. Elles peuvent crécher gratuitement, dans un véritable condo, été après été. Ces locataires ne sont pas agressives, puisqu’elles n’ont pas de miel à défendre, ce qui ne causera pas de cauchemars aux gens qui ont peur de se faire piquer. Il existe des centaines de modèles d’hôtels, que vous trouverez facilement dans les quincailleries ou centres jardins du coin. Avec peu d’entretien, vous assurerez une pollinisation de vos fleurs et vos fruits au printemps.

4- Plantes des fleurs qui attirent les abeilles

C’est simple, pour attirer des abeilles, il suffit de planter des fleurs nourricières. Plus il y a de nectar et de pollen, plus les abeilles se régaleront. Prônez la diversité et faites fleurir des espèces différentes, qui fleuriront tout au long de l’été.

Au début du printemps, privilégier les pommetiers, les bleuetiers et certains bulbes, comme le crocus. Laissez les pissenlits sur le terrain. Ce sont les premières fleurs qui poussent, et vous n’avez même pas besoin de les entretenir. Elles reviendront, année après année 😉.

En été, le choix de fleurs pour attirer les abeilles est vaste. Vous pouvez semer du trèfle sur le terrain, planter des géraniums vivaces, de la lavande, des tournesols, de la sauge, des marguerites, de la menthe ou de la coriandre par exemple. Sans compter toutes les fleurs sauvages que vous pouvez semer au vent. De plus en plus de mélanges de semences de fleurs, qui attirent les abeilles, se vendent.

5- Mettre à disposition un point d’eau pour les abeilles

On a tendance à l’oublier, mais les insectes aussi ont besoin de s’abreuver. Lorsqu’il fait très chaud, les abeilles ont du mal à trouver des flaques ou des mares pour boire. Installez des soucoupes ou des bols, pas trop profonds, avec du sable ou des brindilles, question qu’elles ne puissent pas se noyer.

6- Voir comme une abeille

Les abeilles n’ont pas la même vision que nous. On dit qu’elles ont une vision trichromatique, c’est-à-dire qu’elles voient principalement le bleu et le vert. Elles ne connaissent pas le jaune et le rouge. Elles sont tout de même attirées par le rouge, puisqu’elles perçoivent les ultraviolets. Privilégiez donc les fleurs de ces couleurs pour attirer le plus d’abeilles possible.

À droite, les couleurs vues par les abeilles

7- Utilisez des engrais naturels

C’est le moment d’utiliser votre compost, ou de commencer à en faire. Si vous ne savez pas par où commencer, la Brouette, organisme qui a pour mission de développer et promouvoir l’agriculture urbaine, offre des activités et ressources pour apprendre les rudiments du compostage.
Vous pouvez aussi faire votre propre désherbant naturel.

L’eau de vos pâtes assèche les mauvaises herbes. Le jus de cuisson de vos pommes de terre et le bicarbonate de soude peuvent aussi faire des miracles. Si vous détestez les repousses entre vos dalles de béton, mettez un peu de bicarbonate de soude, 1 ou 2 fois par été, directement sur les indésirables. Il suffit de mélanger 1 ½ cuillère à soupe de bicarbonate dans 1 litre d’eau bouillante. Il existe d’autres façons naturelles de limiter les mauvaises herbes. Renseignez-vous avant d’appliquer un produit. Même s’il est inoffensif, il peut éliminer des plantes que vous voulez conserver.

Émilie Bolduc

Partager sur :
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Ces articles pourraient vous intéresser

15 juin 2022

Des rouleaux aux fraises maison, des fraises rôties et des bouchées apéro aux fraises. Miam! Miam!