4 personnalités de la Mauricie deviennent les ambassadeurs Miam pour la saison estivale 2022

Cet été, on aimerait maintenant connaître TA motivation principale qui te pousse à choisir des produits de la Mauricie, au lieu de ceux qui proviennent d’ailleurs.

Est-ce par fierté comme Fabiola Toupin, artiste et productrice acéricole? Préfères-tu le goût des aliments frais comme Samy Benabed, chef à l’Auberge Saint-Mathieu du Lac? Tes choix sont-ils plutôt animés par le fait que tu fais ta part pour la planète, comme Joëlle Carle, de la Brouette? Ou peut-être que tu achètes tes produits locaux parce que c’est stimulant pour notre économie locale, comme le fait Alain Dumas, économiste et formateur?

Rejoins l’équipe de l’un de nos ambassadeurs au mauriciemiam.ca et tu pourrais gagner une des deux expériences culinaires personnalisées, d’une valeur de 500 $ chacune!

« L’économie locale, c’est nous ! »

Alain Dumas, économiste et formateur

En tant qu’économiste, j’ai toujours accordé une importance particulière à l’économie régionale, étant donné qu’elle constitue un élément fondamental des relations entre les membres d’une même communauté.

C’est avec un grand plaisir que j’ai accepté d’être un des porte-paroles de la campagne Meilleur de l’industrie agroalimentaire de la Mauricie (MIAM) à titre d’ambassadeur pour l’économie.
Car se nourrir d’aliments locaux, c’est d’abord entrer en contact avec des personnes du coin qui cultivent la terre, façonnent des produits alimentaires et les rendent accessibles dans divers points de vente de la région. Et bien sûr, le tout pouvant être agrémenté d’une visite chez le producteur, l’épicier ou le restaurateur local, qui sauront nous montrer leurs savoir-faire.

Acheter des aliments locaux ne fait pas que nous réunir. Ça permet aussi de réinjecter une part accrue de nos revenus dans la région. Puisque les dépenses des uns sont les revenus autres, les achats locaux sont profitables pour l’ensemble de la communauté régionale. C’est pourquoi l’économie locale, c’est d’abord et avant tout Nous.

Je vous invite donc à vous joindre à notre campagne en participant au concours qui vous donne la chance de gagner un panier de produits Miam!

L’environnement, c’est l’affaire de tous!

Quand on me l’a proposé, j’ai tout de suite accepté d’être l’une des porte-paroles de la campagne pour le MIAM, le Meilleur de l’industrie agroalimentaire de la Mauricie, à titre d’ambassadrice pour l’environnement.

Un des premiers gestes que j’ai posés dans mes débuts vers un mode de vie écoresponsable, ça a été d’acheter des aliments du Québec à l’épicerie. Ensuite, j’ai entendu parler de l’agriculture soutenue par la communauté et je me suis abonnée à un panier bio d’une ferme de la Mauricie. De tels gestes peuvent sembler anodins, mais quand on pense à toute la distance parcourue par certains de nos aliments, qui pourtant peuvent se cultiver à quelques pas de chez nous, ça devient évident.

J’ai aussi appris à manger de saison. Et à l’instar de nos ancêtres, je prépare des réserves à l’été et à l’automne pour pouvoir manger de tout en hiver : tomates, poivrons, cornichons, betteraves, courges, fines herbes, petits fruits et j’en passe. C’est beaucoup de travail sur le coup, mais quelle fierté de cuisiner nos aliments dans les mois d’hiver. Et surtout, quelle facilité!

En plus, il arrive que les aliments locaux, achetés au Marché ou dans notre panier hebdomadaire, soient moins emballés. Des aliments qui voyagent moins, qui sont donc plus frais, et qui sont en plus moins emballés? On est tous gagnants!

Embarquez-vous aussi dans le mouvement et mettez la Mauricie dans votre assiette pour faire votre part pour notre belle planète!

Samy Benabed, chef cuisinier à l’Auberge Saint-Mathieu du Lac

Vive le locavorisme Mauricien !

C’est un honneur pour moi d’être l’un des quatre porte-paroles du Miam! Je vais vous transporter du côté du goût afin de faire découvrir à vos papilles le merveilleux monde des produits frais !

Nous sommes très chanceux en Mauricie, nous avons des produits, des producteurs(ice)s, des artisans d’exceptions et ça il faut le souligner et l’encourager! Nous allons apprendre ensemble à consommer, à cuisiner et à préserver les saisons. Commençant par les têtes de violon, en passant par la fraise, le chou de Bruxelles, l’argousier et la citrouille.

En plus des produits maraichers, nous avons un garde-manger boréal ouvert pour consommation, les champignons forestiers en sont les rois. On va découvrir des champignons aussi fabuleux les uns que les autres, certains goûteront l’abricot, d’autre l’amaretto et la cerise noire! Et tout ça dans un boisé près de chez vous.

Il me fera un grand plaisir de vous accompagner dans vos aventures de locavorisme. En vous proposant des recettes, des conseils d’identifications et des techniques de conservation pour que vous puissiez jouir du goût de la Mauricie tout au long de l’année !

« Les produits de la Mauricie me rendent fière à l’année. »

Fabiola Toupin, artiste et productrice acéricole Les Boisées d’Amélie

Bonjour à vous tous, fiers Mauricien(nes) !
Je me présente aujourd’hui comme l’une des porte-paroles pour la campagne du MIAM, le Meilleur de l’Industrie Agroalimentaire de la Mauricie, en tant qu’ambassadrice pour la fierté régionale !

Depuis toujours, ma voix est au service du talent d’ici et je me plais à chanter à qui veut bien l’entendre, que je prends racine dans le terreau fertile d’une des plus belles régions du Québec, la MAURICIE ! Mais cette fois-ci, vous m’excuserez, il est possible que je le fasse la bouche pleine… de produits de chez nous.

Avec l’été qui commence, je vous invite à être curieux, gourmands et communicatifs de vos coups de cœur pour le savoir-faire des producteurs et des restaurateurs d’ici. J’ai envie qu’on se donne rendez-vous au kiosque maraîcher, dans les rangs gorgés de fraises et de framboises, dans les boutiques de produits du terroir, dans les marchés publics et les restaurants de quartiers.

Il est temps de dresser la table et d’inviter parents et amis afin de partager le fruit de vos découvertes, accompagné des tintements de coupes pleines, des anecdotes savoureuses sur vos escapades culinaires, les assiettes remplies d’ingrédients d’ici !

Cultivons notre fierté et notre sentiment d’appartenance en s’abreuvant de tout ce qui nous fait dire MIAM!

Émilie Bolduc

Partager sur :
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Ces articles pourraient vous intéresser

Cet article est le seul de la catégorie pour le moment. Revenez-nous voir souvent pour plus de contenu gourmand!